7 bonnes raisons de choisir un.e graphiste éco-responsable


graphisme éco-responsable, réduire l'impact environnemental de la communication

Vous lancez votre activité et avez besoin d'une identité visuelle et de supports de communication imprimés, avez-vous pensé à vous engager dans une démarche de communication durable ? Le.a graphiste éco-responsable met son expertise à votre service pour vous proposer les solutions adaptées à votre projet dès la création graphique. Soyez aligné.e avec vos principes et vos actions de communication, découvrez 7 bonnes raisons de se tourner vers un.e graphiste éco-responsable.


  1. Réduire l’impact environnemental de votre communication

  2. Partager des valeurs communes

  3. Repenser votre identité visuelle avec l’éco-branding

  4. S’engager pour l’environnement avec des papiers et une impression responsables

  5. Retenir l'attention avec les éco-matériaux innovants

  6. Communiquer vos valeurs d’entreprise et valoriser votre image

  7. Attirer vos prospects et fidéliser vos clients et vos partenaires



1. Réduire l’impact environnemental de votre communication


communication responsable, rse
© Freepik

Le support de communication qui pollue le moins est celui qui n’est pas créé. Ah certes… mais vous ne pouvez pas vous passer de tous vos supports et reposer votre communication uniquement sur le digital n’est pas moins polluant !

Nous avons tendance à opposer le papier au digital : lequel préférer pour communiquer de manière efficace et responsable ? Pour répondre à cela, l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) est la seule démarche rigoureuse. Cette approche multicritère, reconnue à l’international, permet de mesurer les impacts des produits et des services, sur la santé humaine et l’environnement, tout au long de leur cycle de vie c’est-à-dire de l’extraction de la matière première à l’utilisation finale. La première ACV comparant l'usage des supports imprimés et numériques est révélée en 2020. La Poste a confié au cabinet indépendant Quantis cette analyse de 5 scénarios de communication avec ses clients. Entre un flyer A4 distribué en boîte aux lettres et une courte vidéo publicitaire sur les réseaux sociaux, le papier est plus avantageux que le numérique. Pour ce scénario, le papier a un impact 3 fois moins négatif sur le réchauffement climatique qu’une vidéo sur les réseaux sociaux. 15 indicateurs environnementaux (écosystèmes, ressources, santé humaine, eau, changement climatique) sur 16 vont dans ce sens, hormis l’impact sur l’utilisation des sols.

Prendre conscience que tous les supports déployés pour votre communication ont vraiment un impact sur la planète est la première étape avant de trouver des solutions adaptées pour communiquer. En tant qu'auto-entrepreneur, vous avez toutes les clefs pour choisir une communication durable. Pensez également à collaborer avec des partenaires avec un engagement similaire.




2. Partager des valeurs communes


Le respect de l’environnement et l'éthique sont au cœur de vos valeurs et vous souhaitez inscrire vos actions dans une démarche éco-responsable ? Partagez cet engagement avec votre graphiste !

La création de votre image de marque personnelle est une étape clé dans le développement de votre activité. En tant qu'entrepreneur, vos valeurs personnelles et professionnelles sont étroitement liées. La stratégie de branding (ou personal branding dans ce cas) permet d'affirmer votre personnalité de marque. Ethique, éco-responsable, engagé, naturel... si ces adjectifs font partie de votre vocabulaire, toutes vos actions de communication doivent incarner votre engagement. Une communication cohérente passe par l'optimisation de votre communication visuelle.

Le.a graphiste éco responsable procède à des choix graphiques qui limiteront l’impact environnemental en trouvant un équilibre entre l’esthétique, le minimalisme et l’écologie. Pour vos supports de communication, son expertise vous aidera à choisir le papier aligné avec l'esprit de votre marque. Quant à l'impression, le.a designer graphique privilégiera toujours les solutions les plus vertes : papiers recyclés ou éco conçus, encres végétales... en se tournant vers un imprimeur local avec une démarche éco-responsable. En effet, son engagement passe par la signature des 10 principes de la charte du design écoresponsable de l'Alliance Française des Designers, la réponse volontaire et engagée des professionnels du design aux enjeux majeurs du développement durable.



3. Repenser votre identité visuelle avec l’éco-branding

éco conception graphique, ecobranding, communication responsable

Le branding désigne toutes les actions mises en place pour développer et cultiver votre marque. Ses objectifs sont multiples : être reconnaissable, se démarquer, toucher et créer un lien émotionnel fort avec votre audience cible. L’éco-branding est une nouvelle approche du branding, plus verte, afin de diminuer l’empreinte écologique d’une marque.

L'éco design et l'éco conception rejoignent cette démarche globale. En effet le.a graphiste réfléchit à l'ensemble de votre communication visuelle en trouvant des solutions optimales en terme d'impact visuel, d'écologie et de coût.

Dans le cas d'impression, on cherche à limiter la consommation de papier et d'encre et c'est dès la phase de création graphique que les choix se font. Le design minimaliste permet d'épurer les logos, les éléments graphiques et les visuels en les allégeant du superflu. Ce qui aide également à renforcer l’efficacité du message, sans rogner sur l'esthétique. En développant une charte graphique épurée, le.a graphiste questionne chaque composante dont les typographies et les couleurs. Les typographies les plus fines sont privilégier pour limiter la consommation d'encre, ce qui est bénéfique à la planète et à votre budget. On trouve ainsi des typographies écodesignées ou la solution Eco font convertissant la police pour réaliser une économie d'encre jusqu'à 50%. Les couleurs sont également au cœur de cette réflexion technique avec l'utilisation de moins d'aplat et le calcul d'un moindre taux d'encrage. En plus de l'économie de matière à imprimer, il est intéressant de se tourner vers une alternative écologique : les encres végétales.



4. S’engager pour l’environnement avec des papiers et une impression responsables


L’industrie du papier consomme 40% du bois récolté dans le monde, issu notamment de plantations industrielles, selon le rapport 2018 du WWF. L’exploitation de la forêt, de façon plus ou moins responsable dans certaines régions du monde, met en péril son action de protection à plusieurs niveaux (les émissions de CO2, l’effet de serre et le réchauffement climatique). Il est donc primordial de choisir un papier qui contribue à la gestion responsable des forêts. 🌲🌳

Le papier recyclé permet d'économiser de l’eau et de l’énergie et de réduire de dix fois la consommation des ressources dont le bois, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Les papiers avec des certifications environnementales telles que FPC et PFEC sont des solutions connues de tous mais il en existe d'autres : les écolabels. Connaissez-vous l'ecolabel européen, l'ecolabel allemand L'Ange bleu et l'Ecolabel Nordique ? Ils respectent tous des exigences sur les impacts environnementaux de leurs produits tout au long de leur cycle de vie. Les produits sont certifiés par des organismes indépendants. Pour une démarche éco-responsable, deux choix sont complémentaires : la nature du papier et le procédé d’impression. Les imprimeurs labellisés Imprim’vert ont des pratiques respectueuses de l’environnement réglementées à travers 5 critères dont l’élimination conforme des déchets dangereux et l’interdiction de l’utilisation de produits toxiques. Ils ont souvent d'autres engagements, que ce soit en matière de recyclage ou d'utilisation des encres végétales. Pour aller jusqu'au bout de notre démarche d'impression éco-responsable, on évite certaines finitions telles que le pelliculage qui est l'apposition d'un film plastique sur le papier. Découvrez comment choisir un papier et une impression responsables.



5. Retenir l'attention avec les éco-matériaux innovants

papier éco-conçu, papier recyclé, impression verte, Crush raisin

Un support de communication papier c'est une expérience sensorielle. Votre audience le regarde, le touche... c'est une opportunité de sortir de l'ordinaire et d'interpeller.

Le choix de papiers écologiques est de plus en plus vaste. C'est un secteur en pleine innovation depuis plusieurs années. On connait tous le papier Kraft, l'éco-matériau par excellence : non blanchi et totalement recyclable et biodégradable. Le papier recyclé classique est composé au minimum de 50% de fibres issues de déchets de papier imprimé. On trouve désormais des papiers écologiques fabriqués avec 100% d’énergie renouvelable ce qui permet de réduire les émissions de CO2. Regardons de plus près le papier innovant CRUSH. Il est composé de nouvelles fibres labellisées FSC, de fibres recyclées (30%) et de résidus agro-alimentaires (15%) tels que les fruits (raisin, agrume...) ou le maïs ! De quoi donner des teintes douces et naturelles à vos supports. 🍇🍋🍊

Le choix du papier permet de renforcer votre message, une texture naturelle convient à un service ou un produit tourné vers la nature. Le.a graphiste saura vous guider pour choisir celui dont l'expérience correspond à votre image et permet d'obtenir un rendu imprimé qualitatif vis à vis de votre identité visuelle.



6. Communiquer vos valeurs d’entreprise et valoriser votre image


Les initiales individuelles ne suffisent pas à protéger l'environnement, les entreprises sont au cœur du changement sociétal et des acteurs majeurs en matière d'écologie. Ainsi de nouvelles pratiques plus responsables deviennent fondamentales : limiter la consommation de papier, trier les déchets... Pourquoi ne pas s'engager dans le fond et la forme en intégrant la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) ? En tant qu'autoentrepreneur c'est également possible puisqu'il s'agit de mettre en place des pratiques qui respectent les principes du développement durable. En premier, identifier les enjeux de développement durable de votre entreprise, ensuite établir une stratégie, cela peut être une charte de communication responsable. A la fin de la chaine de communication vient l'impression, nous avons vu quelques solutions avec les papiers et l'impression éco-responsables. A ce titre, l'éco-mention est pertinente : un logo ou une phrase révélant vos choix éco-responsables. Par exemple : "Impression réalisée avec des encres végétales sur un papier 100% recyclé".

Le marketing responsable est une stratégie payante pour les entreprises qui possèdent une conscience éthique et environnementale présente dans chacune de leurs actions. Vous l'avez compris, cela va au delà de l'impression avec du papier recyclé. C'est également le discours de marque qui transmet le positionnement et les valeurs de l'entreprise. Pour cela le message écologique doit être clair et vrai pour ne pas tomber dans le greenwashing. Vous avez un doute à ce sujet, utilisez le test en ligne mis en place par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie). L'image perçue par les clients et partenaires potentiels doit être crédible et cohérente pour créer l'adhésion aux valeurs de la marque.



7. Marketing responsable : attirer vos prospects et fidéliser vos clients et vos partenaires

90% des Français veulent que les marques s'engagent vraiment en faveur de la préservation de l'environnement

selon l'étude de Denjean & Associés réalisée en 2019. Vos choix engagés ne laisseront pas indifférent ! Les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant aux pratiques sociales et environnementales des entreprises. Rappelons que l'on utilise le terme marque également pour une personne proposant des services, le terme approprié est marque personnelle.

Que ce soit dans la consommation de produits ou de services, le client choisit une marque parce qu'il s'identifie à elle. Dans sa stratégie, la marque lui propose de partager une vision commune notamment en affichant ses valeurs en lien avec les préoccupations de la société. La préservation de l'environnement est une thématique majeure de ces dernières années. Ce n'est pas seulement le discours de marque qui suscite l'intérêt et l'émotion, mais surtout les actes. La confiance est un élément clé permettant l'adhésion du prospect. Le marketing relationnel permet d'entretenir la relation en suscitant un intérêt sur le long terme. Le client est attentif à la qualité des engagements de la marque et sa fidélisation repose sur l'attachement réel à la marque : elle répond la mieux à ses attentes. Une vraie démarche éco-responsable sera toujours un atout pour une marque. De plus, cela permet de la différencier de ses concurrents.

Du point de vue B2B, vous répondrez aux attentes de vos partenaires. C'est une opportunité de vous entourer de partenaires, collaborateurs et entreprises également engagés et pourquoi pas encourager d'autant plus le lien avec des acteurs locaux ?




Pour conclure cet article, je vous suggère de dialoguer avec tous les acteurs de votre communication, en interne comme en externe avec vos prestataires (graphiste, imprimeur…), afin d’imaginer et mettre en place des actions qui font sens pour votre entreprise et qui sont plus respectueuses de l’environnement et de l'humain.

Nous avons vu que la communication responsable est un réel engagement de la part de votre marque, c’est une démarche globale qui fait partie de votre ADN et se retrouve dans toutes vos actions. Les bénéfices sont multiples pour son image et pour la planète. Pour y parvenir, le.a graphiste éco-responsable vous guide de l’éco-conception de votre identité visuelle à l’impression verte. Je suis ravie de voir les entreprises s’engager parce qu’il est essentiel de préserver notre environnement à travers le plus d’actions concrètes possibles au-delà de l'initiative personnelle.

Si vous découvrez l’éco-conception, l’envisageriez-vous pour votre marque ?

Je vous invite à commenter et partager cet article s’il vous a plu… faisons en sorte que la communication responsable soit commune à toutes les entreprises dans quelques années. 🙂